Avertir le modérateur

11/06/2010

Salaire de Christine Boutin : l'hypocrisie au pouvoir

A lire les commentaires des différents articles sur le sujet, pas un pour s'insurger contre, non pas le salaire de Christine Boutin, mais l'hypocrisie de tous ceux qui profitent du même type d'avantages et qui crient au scandale.

On a l'impression que le petit peuple découvre qu'il y a dans le pays des personnes mieux payées que lui. Il a oublié les salaires scandaleux des footeux et autres sportifs à qui l'on pardonne tout car ils permettent au petit peuple de dépenser son fric dans les stades, ni celui des animateurs stupides qui abêtissent le petit peuple à longueur de journée sur les écrans plats dernière génération (ceux qu'achètent le petit peuple qui n'arrive pas à boucler les fins de mois et se plaint à longueur de journée : pas les vrais pauvres qui eux passent plus de temps à survivre qu'à gémir).

La mission de Christine Boutin porte sur un sujet important, contrairement à bien d'autres. On devrait plutôt lui souhaiter de la mener à bien avec ses équipes et de donner des billes intelligentes et justes à Nicolas Sarkozy pour les prochains G20. Mais, si on cultive le "tous pourris", alors il faut se demander pourquoi on ne quitte pas ce pays qui nous rend si malheureux pour se réfugier en Corée du nord, paradis du petit peuple... Tout cela manque parfois de cohérence...

Le canard enchainé n'a pas pris sa cible au hasard. Ils sont au moins 50, dit-on, à être grassement payés pour des missions du même type, selon les grilles de l'administration. Pourquoi Christine Boutin ? Parce que sur des sujets qui fâchent, comme la défense de la vie, elle garde une parole libre. Et il faut admettre que cela en gêne plus d'un, notamment le canard enchainé dont on sait les accointences avec les hautes sphères du pouvoir. Au fait, combien sont-ils payés au Canard enchaîné ?

Les journalistes du Canard sont parmi "les mieux payés" de la place de Paris, et ils le savent bien. "Les rédacteurs ont un salaire fixe - le salaire moyen se situant aux alentours de 3 750 euros - trois mois de salaire double et une prime versée en deux fois." Leur salaire est généralement doublé. Et 7 500 euros n'est encore qu'un salaire mensuel moyen d'un journaliste confirmé. Selon nos informations, les dirigeants du Canard, quant à eux, émergent à hauteur de 200 000 euros net annuels. Ce qui les place dans la fourchette des meilleures rémunérations de la "grande presse". Source L'Epress

 

19/03/2010

Jean d'Ormesson et l'ivg : une défaite de la pensée au plus haut niveau

Alors que de nombreuses associations s'efforcent de démontrer le drame que l'avortement représente pour des dizaines de milliers de femmes.

Alors que des sondages récents montrent que les femmes aimeraient pouvoir se passer de l'IVG.

Jean d'Ormesson accueille Simone Veil à l'Académie française en concluant, au sujet de la légalisation de l'avortement obtenue par Simone Veil :

"C'était une victoire historique. Elle inscrit à jamais votre nom au tableau d'honneur de la lutte, si ardente dans le monde contemporain, pour la dignité de la femme."

Ainsi, l'avortement est-il un élément essentiel de la dignité de la femme. Le meurtre - même assisté - de son enfant à naître grandit donc la femme. Je vous laisse seul juge de cette réflexion d'un Académicien qui, a priori, sait utiliser les mots et leur donner le sens qu'il souhaite.

Mais, le reste du discours est à désespérer. Jean d'Ormesson tombe dans les amalgames les plus sordides, assimilant les défenseurs du droit à la vie de l'enfant à naître à des "catholiques intégristes et antisémites". Jean d'Ormesson, académicien, immortel, écrivain qui devrait nous faire découvrir les nuances de la langue française tombe dans des facilités dignes d'un chroniqueur de radio inculte.

On peut aussi, à la lecture de son discours, se demander si Jean d'Ormesson a encore une conscience. Laissons-lui le bénéfice du doute : son âge ne lui a peut-être pas permis de préparer son discours. Peut-être l'a-t-il fait rédiger par un larbin et n'a-t-il pu le relire ? Mais si ce n'est pas le cas, il serait urgent de faire rentrer Eric Zemmour à l'Académie française car lui, au moins, a un vrai respect de la vérité et de la langue française, même s'il choque parfois la bien-pensance.

Il est bien dommage que l'on ne puisse pas exclure un immortel lorsqu'il étale son amoralité, son ignorance et son inculture. Souhaitons-lui d'ouvrir rapidement les yeux sur l'incroyable génocide que représente l'avortement en France. Se glorifier d'une telle situation donne une piètre image de l'idée que Jean d'Ormesson se fait de la personne humaine et de la civilisation.

Laissons lui la chance de se rattraper un jour, et de justifier ses propos. Comme on dit aujourd'hui, il est clair que Jean d'Ormesson vient de "déraper" !

Autre article sur le sujet : la trahison morale de Jean d'Ormesson

 

 

12/04/2009

Benoit XVI et l'église : la voix de la raison dans un monde insensé

Benoît XVI, dans la fidélité à l’enseignement de l’Eglise, a osé braver la dictature de la pensée unique ! La tolérance revendiquée si souvent… a alors fait place à l’incantation autiste, sans qu’on ait pris le temps de comprendre les faits, de croiser l’information, de relire les déclarations du pape. L’aveuglement émotionnel est devenu inquisition véhémente et lynchage, condamnant quelqu’un (le pape) de façon caricaturale pour des idées qui ne sont pas les siennes, pour des actes qu’il n’a pas commis, des propos qu’il n’a pas tenus. La curée médiatique s’est faite sous impunité garantie.

Cette citation est de Mgr Rey, évêque de Fréjus et Toulon. Elle s'inscrit dans une homélie que vous pouvez lire ou voir en vidéo ci-dessous. Texte fondamental où Mgr Rey, connu pour ses positions courageuses, montre l'urgence qu'il y a à ne pas se laisser entraîner par les manipulateurs qui tentent de discréditer la parole du pape et de l'Eglise.

Il faut se laisser réveiller par les rares personnalités qui ont encore un peu de sagesse. Nos hommes politiques, les Bayrou, Juppé, Darcos, pour ne citer que ceux qui se disent catholiques, sont dépassés par les évènements. Ils sont soit ignorants des questions fondamentales, soit trop liés au Monde pour pouvoir s'en démarquer.

Celui qui m'aura renié devant les hommes, à mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux (Evangile de Matthieu, 10, 33)

Cette phrase très claire du Christ n'est pas une condamnation mais une invitation à réfléchir à nos propres positionnements. Il en va de l'avenir de l'homme.

Texte intégral : Homélie de Mgr Rey - Le courage de la vérité

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu