Avertir le modérateur

02/01/2009

Le diable existe : je l'ai rencontré

horoscope.jpegIl est de plus en plus rare d'entendre parler du diable. Il vient à l'esprit de peu de monde d'attribuer les misères de l'humanité à des esprits maléfiques.

Les évangiles rapportent de nombreuses situations où le Christ expulse des démons. Les écritures sont peuplées d'anges et de démons.

Saint Paul, l'apôtre des païens, prévient les premiers chrétiens :

« Revêtez l'armure de Dieu, pour pouvoir résister aux manœuvres du diable. Car ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes. C'est pour cela qu'il vous faut endosser l'armure de Dieu, afin qu'au jour mauvais vous puissiez résister et, après avoir tout mis en œuvre, rester fermes. Tenez-vous donc debout, avec la Vérité pour ceinture, la Justice pour cuirasse, et pour chaussures le Zèle à propager l'Évangile de la paix ; ayez toujours en main le bouclier de la Foi, grâce auquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais » (Ep 6, 10-16).

Au 21ème siècle, parler des esprits du mal est plutôt vieux jeu et les ecclésiastiques s'aventurent rarement sur ce terrain. Mais Mgr Cattenoz, bien qu'évêque d'Avignon, ne se soucie guère d'être à la mode et sa liberté de ton est souvent rafraichissante. Sur les traces de Saint Paul, il vient de publier un texte qui prévient les chrétiens de son diocèse des dangers qu'ils courent dans un monde qui s'est éloigné de Dieu.

Son texte intitulé "Vivez en enfants de lumière ! Voyance, occultisme, attention danger" est une remarquable synthèse de toutes les ersatzs de spiritualité qui tendent à remplacer les religions traditionnelles et qui renferment bien souvent des aspects peu clairs. Outre leur dimension mercantile, les arnaques du nouvel âge pourraient bien, sans que ses promotteurs en soient réellement conscients, cacher quelques liens avec des esprits douteux. Et Mgr Cattenoz en fait une démonstration assez convaincante, tout en montrant l'incroyable développement de ces pratiques. Tous, chrétiens ou non, tireraient un grand avantage à lire attentivement ce texte : un homme averti en vaut deux !

 

29/12/2008

2012 Fin du monde ?

2012findumonde.jpegLa fin du monde est programmée pour le 21 décembre 2012 à 8h00. Réglez vos montres pour ne pas passer à côté. On peut espérer qu'une projection des évènements sera organisée dans un Bunker : réservez vos places, il n'y en aura pas pour tout le monde.

Plus sérieusement, cette date est la dernière mentionnée par le calendrier Maya. Cette "grande civilisation" qui avait coutûme de sacrifier régulièrement des êtres humains à leur Dieu est forcément digne de foi dans un monde qui ne croit plus en rien de très rationnel. Preuve en est que l'affaire fait grand bruit et qu'elle occupe bon nombre de discussions sur Internet.

Le chrétien a été prévenu par le Christ lui-même. Il croit en la fin du monde (d'ailleurs qui n'y croit pas sachant qu'un jour notre beau soleil explosera et détruira toute forme de vie sur terre : ce sont les scientifiques qui le disent même s'ils ne l'envisagent que dans quelques millions d'années). Mais, "vous ne savez ni le jour, ni l'heure" nous dit le Christ. Seul Dieu connaît ce jour et tous ceux qui vous feront croire qu'ils le connaissent sont des charlatans et des faux prophètes. Relisez l'évangile et Saint Paul : les choses sont claires.

Les musulmans et les juifs n'y croient pas non plus : la fin des temps viendra quand Dieu l'aura décidée.

Alors qui croit en cette date ? La nébuleuse du Nouvel Age qui lit l'histoire du monde dans les astres et dans les sociétés ésotériques. Une nébuleuse qui croit en la numérologie (21-12-2012), en des maîtres supérieurs (qui leur enseignent les évènements de la fin des temps à travers leurs médiums), en l'avènement de l'ère du verseau qui consacrera une nouvelle terre où toute justice sera rétablie, en une religion universelle et cosmique débarassée des religions traditionnelles, etc. Cette nébuleuse rassemble des millions de personnes du monde entier, croyants et non croyants, qui espèrent l'arrivée d'un monde meilleur par le simple fait d'une conjonction d'évènements (il y a là une histoire d'énergies qui doivent se combiner et qui est un peu complexe). Pour ces nouveaux illuminés (c'est ainsi qu'ils se décrivent), le temps est proche et la date de 2012 leur convient bien. C'est pourquoi ils en font la promotion active.

La crise financière (qui, il faut l'admettre, est sans précédent de par sa taille et ses conséquences qui ne font que commencer), le réchauffement climatique (amplifié par les discours apocalyptiques des algoriens et des giecistes), la grippe aviaire (qui fut la menace du siècle et dont on n'entend d'ailleurs plus parler), les rumeurs de troisième guerre mondiale (sans cesse entretenues au proche orient alors même que les acteurs en place n'ont que des lance-pierres pour se battre), les catastrophes naturelles (des super volcans seraient sur le point de se réveiller), les météorites ou dixième planête qui sont censés menacer à tout moment notre terre, tout cela, et bien d'autres choses encore, entretiennent l'idée d'une fin du monde imminente. Et les artisans du Nouvel Age y voient les prémices de l'enfantement de la nouvelle terre.

Que la fin du monde soit pour bientôt ? Dieu seul le sait. Qu'elle ne se produira pas le 21-12-2012 à 8h00 ? Tout le monde le sait sauf les quelques millions d'illuminés qui ont rejoint, parfois sans le savoir, la secte du Nouvel Age.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu