Avertir le modérateur

29/12/2008

Persécution des chrétiens : Corée du Nord

coreedunord.jpegIl ne fait pas bon d'être chrétien dans certains pays. Et pourtant, malgré les persécutions, les chrétiens continuent à défendre leur foi au prix de leur vie. Plus il y a de persécutions, plus il y a de conversions au christianisme. En occident, là où la liberté de croire existe, on considère que croire est une sorte d'illusion qui permet de mieux supporter la vie, et les chrétiens n'osent même plus affirmer leur foi. Quel contraste !

Voici l'exemple de la corée du nord en 2008 (source : Portes ouvertes ) :

L’indice de persécution a augmenté par rapport à l’année dernière (de 85 à 90,5 points recueillis au questionnaire). Le gouvernement nord-coréen ne supporte aucune opposition et n’accorde aucune liberté de religion. Tous les habitants de Corée du Nord doivent se livrer au culte de la personnalité construit autour de Kim Jong-Il et de Kim-Il Sung, son défunt père. La population est coupée du reste du monde et dépendante du pouvoir pour tous ses besoins. La plupart des habitants perçoivent le christianisme comme une mauvaise religion dans ce pays communiste.
Les chrétiens sont battus, arrêtés, torturés, tués à cause de leur foi.

Mais la foi en Jésus-Christ continue à se transmettre. On estime que le nombre de chrétiens en Corée du Nord s'élève à au moins 200 000 et pourrait même atteindre 500 000. Au moins un quart d'entre eux sont emprisonnés pour leur foi dans les camps de prisonniers politiques, d'où l’on sort rarement vivant. En Corée du Nord, il est strictement interdit d'être chrétien. Quiconque est pris avec une Bible est envoyé en camp avec toute sa famille. Les réfugiés, ceux qui cherchent à fuir en Chine s'exposent aussi à la prison. Et si on s'aperçoit que le réfugié a été en contact avec des chrétiens lors de son périple, il sera traité encore plus durement, torturé, voire exécuté.

27/12/2008

Christianisme : un pont entre la raison et le mystère

redmichela7.jpg Fadaises, conte de grand-mère, opium du peuple, invention des premiers disciples du Christ, ... Le christiannisme ne serait que cela et l'on s'étonne qu'une telle légende ait pu tenir si longtemps et ait pu se diffuser avec une telle facilité pendant tant de siècles. Il fallait vraiment que les générations précédentes soient terriblement naïves pour gober si facilement une telle fable. L'esprit humain aurait donc enfin gagné la partie et accédé à une indépendance de Dieu telle qu'il n'est plus besoin de faire l'hypothèse de Dieu pour expliquer le monde.

Ca, c'est que l'on entend. Mais, la réalité est bien différente. Certes, les églises se sont vidées. Le christianisme a moins d'influence : il n'y a qu'un milliard de chrétien (ce qui n'est toutefois pas négligeable pour une fable promue par une douzaine de disciples pauvres et ignorants). Mais la raison a-t-elle pour autant gagné ?

C'est là que le doute est permis. La diminution de l'influence du christianisme a comme conséquence directe un retour massif des superstitions de tout bord, de l'ésotérisme, des religions de la réincarnation, des dieux multiples, des extra-terrestres. Rien de bien différent de ce qui existait avant l'arrivée du christianisme. A tel point que les scientifiques qui croyaient avoir démontré la rationnalité du monde s'inquiètent de voir "le peuple" s'intéresser à toute autre chose que les vérités scientifiques.

L'explication me semble évidente : la science ne pourra jamais éliminer le mystère. Il y a dans la vie de chacun et des communautés des évènements et des ressentis qui échappent à la pure rationnalité. Tout ne s'explique pas et beaucoup de personnes cherchent des réponses à ce qu'ils perçoivent comme situé en dehors de l'expérience sensible.

Or, le christianisme était venu réconcilier la raison et le mystère, en apportant une explication rationnelle du mystère. Le christianisme n'a jamais eu peur de la raison et la raison n'a jamais réussi à trouver des incohérences dans le christianisme. Au point que pour s'en débarasser, les rationalistes ont fait dire au christianisme ce qu'il ne dit pas, caricaturé son histoire et ses vérités (nous aurons l'occasion de revenir là-dessus).

En rejettant le christianisme, les scientifiques et les rationnalistes se sont coupés d'une explication rationnelle des mystères, et ont ouvert la boîte de pandore. Ils savent ce qu'ils ont perdu. Ils n'imaginaient pas ce qui se produit aujourd'hui. Le temps des scientifiques est révolu : nous entrons dans l'ère des mythologies et d'un monde à nouveau gouverné par les astres et des créatures étranges.

Le christianisme a perdu du terrain mais la raison aussi, et cela simultanément... A méditer.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu